Où manger à Pékin ? 8 adresses de gourmets

où manger à Pékin ?

Partir 10 jours à Pékin chez mon ami chef de cuisine expatrié, impliquait de faire beaucoup de restaurants. Mais genre… beaucoup ! Plus d’une quinzaine* d’adresses en 10 jours, oui… on n’a vraiment pas chômé. On tient à notre statut de “road-trip culinaire” au point d’enchainer les restaurants sur la même soirée. Bref, Pékin, vous l’avez compris, je l’ai surtout visité avec le ventre, une super raison pour ne pas garder toutes ses adresses secrètes !

* Je ne vous donne que celles que je recommande vraiment, du coup çà en fait moins 🙂


Notes sur ses adresses à Pékin

Une de mes grandes erreurs pour manger à Pékin fut de chercher des adresses avec pignon sur rues. J’ai perdu beaucoup de temps à trouver des magasins ou des restaurants lorsque je n’étais pas avec mes amis locaux. Il faut oublier nos codes occidentaux. Ici les restaurants peuvent être au fond du ruelle, dans un petit passage ou au 3e étage d’un immeuble ! Et surtout… oubliez Google comme référence. 

Pékin est une ville cosmopolite qui jongle avec des traditions très présentes et une grande modernité. Ici il ne s’agit pas uniquement d’adresses de nourritures chinoises. Et heureusement ! J’aime tester ce qu’il ce fait dans les villes en terme de restaurations sans m’obliger à me limiter aux traditions locales. Il y a une vison intéressante de l’expatriation culinaire que j’aime observer. Par exemple, comment séduire un public asiatique avec des plats mexicains ou italiens ? Voici pourquoi ma liste n’est pas exclusive aux plats typiques chinois.


1. L’art du dumpling chez Din Tai Fung

Din Tai Fung dumplings où manger à pékin
Les dumpling chez Din Tai Fung

Où manger à Pékin ? Chez Din Tai Fung, la meilleure adresse pour les dumpings ! Il s’agit d’une chaine dont le guide Michelin a décerné une étoile à l’établissement d’Hong Kong. Ici pas de décoration particulière, le meilleur est clairement dans l’assiette. La cuisine en baie vitrée témoignera de la fraicheur de ses petites bouchées vapeurs. Voici d’ailleurs un précieux conseil pour les déguster : Croquer votre dumpling, aspirer le bouillon qu’il retient, tremper le reste de la bouchée dans un mélange de vinaigre/ réalisé au préalable dans une coupelle et finir son dumpling avec le sourire !

bao où manger à pékin ?


Quelles différences entre dumpings , nikuman, et baozi ? 


Le premier est le mot anglais, le second le mot japonais et le dernier le mot chinois. Le dumping définit une bouchée garnie, cuite vapeur ou frit.

On distingue toutefois le bao et le nikuman pour définir le petit pain cuit vapeur (et souvent garni de viande) qui lui se mange en plusieurs bouchées.

Budget : ❉
Din Tai Fung, 24 Xinyuan Xili Middle St, Chaoyang Qu, Chine, 100027




2. Le coup de coeur nippon de Suzuki Kitchen


Me voici à trouver mes mots pour décrire mon coup de coeur pour Suzuki Kitchen. Ici il s’agit de cuisine japonaise loin des clichés que l’on connait. La cuisine est savoureuse, délicate et à bas prix. Ce restaurant à la décoration subtile, vous fera saliver par leur poulet frit, leur Kimchi (légumes lacto fermentés), leur KatsuDon ou leur YakinikuDon (bols de riz recouverts de viande de porc pour le premier, ou de boeuf pour le second, et de légumes). Une cuisine fraiche, riche et agréable, en restant dans le budget de tous voyageurs affamés.

suzuki kitchen où manger à pekin
Suzuki kitchen

Budget : ❉
Suzuki Kitchen, Xicheng Qu, Beijing Shi, Chine, 100051


3. Le légendaire canard laqué de chez  Siji Minfu Roast Duck (Dongsi Shitiao)


Impossible de venir manger à Pékin sans gouter à sa spécialité culinaire la plus célèbre: le canard laqué ! Siji Minfu est une adresse très réputée mais je vous conseille de venir manger aux heures creuses pour éviter la très longue file d’attente. Pour une fois que le jetlag peut etre bénéfique ! 

canard laqué où manger à pekin

Le canard laqué est devenu à Pékin un art culinaire où la qualité du produit est primordial. Découpé en salle sous vos yeux, le canard est cuite à la demande au feu de bois. Il se mange en roulant des petits morceaux dans une fine galette de riz à laquelle on a rajouté des crudités (concombre) et de la sauce hoisin (sauce barbecue chinoise). Un moment culinaire que vous pouvez accompagné d’une salade de gombo ou de foie gras chinois.

canard laqué où manger à pekin

Budget : ❉❉
Siji Minfu, 32 Dengshikou W St, DongDan, Dongcheng Qu, Beijing Shi, Chine, 100006


4. Le rituel de la fondue chinoise chez Haidilao Hot Pot

Hot pot où manger à pékin
Hop Pot à deux bouillons

J’ai fais deux Hot-pot pendant mon séjour. Le premier seul et le deuxième avec nos amis locaux. Pour un bon Hot pot il y a quelques règles que l’on a du apprendre. Tout abord choisissez vos bouillons, classique, épicés ou un de chaque ; puis vos viandes et légumes. Les prix bas vous permettront de vous faire plaisir et tant mieux car en Chine il est coutume de beaucoup garnir les tables en signe de richesse et d’importance. Ensuite filez au buffet où tous les éléments sont réunis afin de créer vos sauces d’assaisonnements. La aussi faites vous plaisir.

Hot pot où manger à pékin
Bar à assaisonnements / Jongleur de pâtes / petits crabes à cuire

La fondue chinoise est une cuisine d’infusion, de bouillon et d’assaisonnement. En même temps prenez quelques fruits (tester les poires chinoises). Les chinois se « lavent le palais » en commençant leur repas par un fruit. Il ne vous restent plus qu’à cuire vos aliments dans votre bouillon (n’hésitez pas à en cuire plusieurs en même temps) et à déguster. Chez Haidilao, vous pouvez aussi commander des pâtes fraiches et le serveur se fera un plaisir de jongler avec avant de vous les servir.

Budget : ❉❉
Haidilao Hot Pot, 8em etage, No.88 Wangfujing Main Street, Dongcheng District, Pékin


5. Les ramens réconfortants de chez WuDi Jia (Sanlitun)

Bien que considéré aujourd’hui comme un plat japonais, les ramens sont d’origine chinoise. Ce sont les immigrés chinois qui ont popularisé ce plat au pays du soleil levant. Ces grands bols de bouillon accompagnés de viande, d’oeuf, de nouilles tirés et de légumes sont très populaires et bon marché. Chaque ramen manger à Pékin fut une dose de pur bonheur! Il faut dire qu’avec -20°C en ressenti, a chaque fois je les considérais comme une bénédiction ! 

Wudi jia ramen où manger à pékin
Les ramens de WuDi Jia

WuDi Jia se situe au premier étage du centre commercial à ciel ouvert à Sanlitun. La décoration est dépaysante, et le personnel est très discret. Ici les menus ne sont pas en anglais, mais avec un sourire, quelques gestuels et les photos des plats sur la carte, il sera facile de vous faire comprendre.

Budget : ❉
WuDi Jia, ChaoYangQu SanLiTun Lu 19Hao SanLiTun village NanQu s9 Hao 3Lou, Pékin


6. Le retour à la vie occidentale : La Bottega et Great Leap Brewing


La langue, la monnaie, l’écriture, l’absence d’outils internet, voici quelques exemples qui forceront tous voyageurs à perdre ses repères en Chine. Alors parfois, il est bon de prendre un instant dans un endroit qui nous rappelle nos codes à nous. Ce n’est surement pas les adresses à noter si vous passez à Pékin qu’un weekend. Par contre pour une moyenne et longue durée, voici deux adresses conforts-food très prisés des expatriés : La Bottega  et Great Leap Brewing.

la bottega où manger à pékin
La pizza italienne de La Bottega

La Bottega est une pizzeria tenue par des deux frères issus d’une famille de pizzaiolo à Naples. Faites le plein de pâte à pizza fraiche, de mozzarella fondante, de basilic et de mortadelle. Je vous recommande de tester le cocktail à base de gin/fraises/poivre de Sichuan, ce joli poivre chinois très présent dans la cuisine locale et légèrement anesthésiant .

Budget : ❉
La Bottega, 1er etage , 20 Xinyuanli West Jinshang Building | Jinshang Building, Pékin 100600

Great Leap Brewing est l’une des adresses à burgers les plus savoureuses de la ville. Leur grande particularité ? Le restaurant se trouve dans leur local de brasserie de bières, les cuves derrière leur baie vitrée témoignent d’ailleurs de l’important choix de boissons locales. Laissez vous tenter par un Classic cheeseburger, des frites de patates douces et des Wings à la vinaigrette de gingembre pour un grand shoot occidental. 

Budget : ❉
Great Leap Brewing, #45-1 Xinyuan Street, Chaoyang District , Pékin


7. The Taco Bar, l’inattendu restaurant mexicain à Pékin


À la question : où manger à Pékin ? Je ne me serai pas cru capable de répondre : un restaurant mexicain. Et pourtant…

the taco bar où manger à pékin
The Taco Bar

Embarquée en deuxième partie de soirée, j’arrive dans ce restaurant très tendance. La décoration décontractée, l’équipe jeune et la carte sur ipad, s’accordent sur une ambiance détendue et festive. Ici la soirée s’accompagne de pichets de Margarita, de savoureux tacos, de quesadillas et de nachos. Mais mon gros coup de coeur reste pour le dessert ! Le coup de foudre inattendu a été pour les Canelitas. Il s’agit d’une sorte de fine pâte de beignets à la cannelle, frits et servis avec du sucre glace vanillé et de la crème glacée.

Budget : ❉❉
The Taco Bar, courtyard 4, congti bei lu, Chaoyang, Pékin


8. La fierté de la gastronomie française chez TRB  hutong

TRB  hutong où manger à pékin


Bienvenu chez TRB, le plus chic des restaurants gastronomiques français à Pekin. J’étais bien obligé de finir ma liste par une petite French touch ! Ici le jeune chef français propose une jolie cuisine hexagonale dans un cadre haut de gamme. Ne passez pas à coté du plat  : oursin, caviar, marinade, nori et avocat. N’étant pas une fan de fruit de mer, je serai surement passée à coté de cette assiette mémorable s’il n’avait pas été dans mon menu. Je me souviendrai longtemps de l’audace de ce plat réalisé par ce chef de seulement 25 ans.  Outre ses délices culinaires, l’emplacement du restaurant n’est pas anodin. Filez manger à Pékin dans cet ancien temple situé dans les hutongs à coté de la cité interdite. Le contraste fort entre lieu de tradition et cuisine métropolitaine est un bel exemple d’harmonie de nos deux cultures.

TRB  hutong où manger à pékin

EDIT  : Le chef, Johnny Pham, exerce maintenant à Shanghai chez Taian Table (1 étoile au guide Michelin)

Budget : ❉❉❉
TRB Forbidden City, 95 Donghuamen Main Street, Dongcheng District, Pékin


Manger à Pékin c’est …

Manger à Pékin c’est s’ouvrir aux coutumes chinoises en restant bienveillant à celles des autres nations. C’est partir à la découverte des traditions nippones ancestrales qui on su s’associer avec les dernières tendances culinaires. C’est ce paradoxe culturel, installé dans cette ville en pleine mutation, qui fait toute la spécificité de Pékin.


LITTLE PRALINE

Et vous ? Êtes vous déjà allé en Chine ? Où êtes-vous allés manger à Pékin ? Dites moi tout en commentaires !

Mon prochain article sur Pékin portera sur les éléments traditionnels de la street food pékinoise.
En attendant,
retrouver tous mes récits de voyages ⇢ ici


Toutes les photos sont personnelles, et de ce fait, m’appartiennent de pleins droits.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *