Circuits courts : Et si on retournait à la cueillette ?

La cueillette à la ferme fait partie des circuits courts, c’est-à-dire des modes de commercialisation qui réduisent les intermédiaires entre le producteur et le consommateur.

Le concept ? On ramasse soit même ses fruits et légumes dans un champs, on pèse et on paie.

cueillette dans les champs, circuit court
1er défi : s’adapter à la chaleur des serres

J’ai (re)découvert la cueillette grâce aux champs d’Arnaud de Guerin, “le jardin d’à coté” vers Nîmes. Cela fait 8 ans que ce jeune agriculteur a adhéré au concept de la cueillette avec une agriculture raisonnée. Voici quatre avantages qui vont vous convaincre de dépoussiérer votre sécateur et de rejoindre le mouvement !

Le tarif très attractif

L’inexistence de frais de marché, et de frais de mains d’oeuvre pour ramasser ses fruits et légumes, impact directement les prix proposés aux consommateurs. Ils sont en moyenne 30 à 50% moins chers que dans la grande distribution !
Affichés sur un grand panneau à l’entrée de la cueillette (ou sur la page Facebook), nous en avons connaissance avant d’aller dans les champs. Je me suis quand même amusée à en faire un petit comparatif avec les produits du marché de Nîmes et du grand Carrefour Nîmes ouest.

Etude réalisée le 11/05/18 entre Carrefour Nimes Ouest, le marché des producteurs de l’avenue jean Jaures à Nîmes, et le Jardin d’à coté.

Il est évident qu’en allant chercher le produit nous même, il nous revient moins cher. Mais le prix n’est pas le seul avantage de la cueillette.

Un vrai moment de partage

Se déplacer chercher ses légumes peut s’avérer être un vrai moment de partage. C’est se rapprocher d’un producteur, de son travail et de sa passion.  Jusqu’à lui glaner quelques conseils cuisine ou jardinage 😉
C’est également jouer à un jeu de stratégie avec les autres cueilleurs, c’est à ceux qui trouveront les allées les plus fournies en fraises ou en courgettes.
Le moment peut même devenir pédagogique en le partageant avec les plus petits qui découvrent comment poussent les légumes. Leur apprendre à récolter et à respecter les terres.

Tous ses petits instants excitants… que l’ont peut vivre ou observer, sécateur et brouette à la main !

cueillette dans les champs, circuit court
2em défi : se courber et ramasser

Un acte militant écologique

En réfléchissant à mon alimentation je me suis beaucoup sensibiliser au mouvement locavore (dont je vous ai parlé dans cet article). Cueillir c’est connaitre l’origine de notre alimentation. On sait où les légumes ont poussé et comment. Ce sont donc des produits frais, locaux et qui suivent la saisonnalité. De cette façon on n’alimente pas les importations de légumes qui ont poussés trop loin et on prend connaissance de ceux qui poussent dans la région.

Cueillir c’est aussi se baisser, suer et ainsi se rendre compte du travail à fournir pour chaque légumes. Cette prise de conscience pousse à ne ramasser que ce dont on a besoin et donc à éviter tout gâchis alimentaire.

cueillette dans les champs, circuit court
3em défi : suivre la saisonnalité

Un produit de qualité

Pour moi, le plus gros des avantages c’est que je sais d’où viennent mes légumes. Je les vois pousser sur leurs plants, sur cette terre, sous cette serre… Je peux les toucher, les sentir, et les cueillir à la maturité qui me plait. De plus, plus les aliments sont frais, plus ils sont gorgés de vitamines ! Ce circuit ultra court me permet donc de tirer le meilleur de mon alimentation.

cueillette dans les champs, circuit court


Où pratiquer la cueillette ? 

❀ Le réseau Chapeau de Paille est le plus grand en France (10 champs en Ile de France et 22 en Province). Plus d’infos ici 

❀ La ferme de Gally est la plus vaste, elle se situe en région parisienne. Plus d’infos ici

❀ Le réseau Bienvenue à la ferme vous permet de trouver champs et fermes dans toutes les régions de France. Plus d’infos ici


Champs vers Lyon 
❁  Beynost (à 20min à l’est de Lyon presqu’île), plus d’infos  ici 
❁  Fleurieux-sur-l’Arbresle (à 25min à l’ouest de Lyon presquîle), plus d’infos ici 
❁  Thil dans l’ain (Fraisochamps à 25min de Lyon presqu’île), plus d’infos ici

❀ Et bien sur, le Jardin d’à coté (pas loin de Nîmes)
Plus d’infos sur leur page facebook

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *